LE CID - PORTAIL DOCUMENTAIRE

Document : Ouvrage
Titre DANS L'ORCHESTRE D'AUSCHWITZ - LE SECRET DE MA MERE
Auteurs FELSTEIN JEAN-JACQUES
Date de parution 01/10/2010
Nbre/N° de page 205
Cote OUVMUS FEL
Commentaire Arrêtée en 1943, déportée à Auschwitz, Eisa survécut parce qu'elle eut la « chance » d'intégrer, en tant que violoniste, l'orchestre féminin dirigé par Aima Rosé, nièce de Gustav Malher. Tel est le secret que Jean-Jacques Felstein découvrira, bien longtemps après, en exhumant peu à peu l'impensable passé de sa mère, morte prématurément sans lui avoir jamais rien révélé. Jean-Jacques n'aura alors de cesse de reconstituer la vie d'Eisa à Birkenau, et partira à la recherche des survivantes de l'orchestre en Allemagne, en Belgique, en Pologne, en Israël, aux Etats-Unis. Les souvenirs d'Hélène, premier violon, de Violette, troisième violon, d'Anita, violoncelliste, puis d'autres musiciennes, lui permettent de retrouver la jeune Juive de vingt ans, perdue au cœur de l'enfer. Le récit se déroule en deux temps entrecroisés : l'un, contemporain, est celui de l'enquête, l'autre est celui d'Auschwitz et de son inconcevable quotidien retracé par les musiciennes : les auditions dont dépend la survie, les répétitions incessantes, le départ au travail forcé au rythme des instruments, les concerts du dimanche, et Mengele pointant dans le répertoire le morceau qu'il souhaite écouter entre deux « sélections »... Dans cet admirable dialogue par-delà la mort, en mettant ses pas dans les pas d'Eisa, Jean-Jacques tente de soulager sa mère du poids de ses souffrances cachées et d'adoucir ainsi pour lui-même les ravages d'une douloureuse mais nécessaire transmission.
Descripteurs Musique Orchestre
Référence IMAGO
Document(s) lié(s) OUVMUS FEL
Documents numériques liés


OUVMUS FEL.pdfOUVMUS FEL.pdf (123 Ko)