LE CID - PORTAIL DOCUMENTAIRE

Document : Ouvrage
Titre LE ROI-MACHINE SPECTACLE ET POLITIQUE AU TEMPS DE LOUIS XIV
Auteurs APOSTOLIDES JEAN-MARIE
Date de parution 01/03/1997
Nbre/N° de page 164
Cote OUVMUS APO
Commentaire La minorité privilégiée issue des trois ordres, bénéficiaire de l'accumulation primitive du capital, ne s'est pas pensée comme une classe pendant le règne de Louis XIV : elle constitue une nation, incarnée dans le corps du monarque. Celui-ci est l'intermédiaire obligé par lequel s'énonce tout pouvoir et tout savoir. Les arts, contrôlés par l'Etat, sont mis à contribution pour rendre tangible l'imaginaire de ce corps symbolique. Metteur en scène de la représentation, roi machiniste qui fait de Versailles un décor per¬manent, Louis XIV engendre des courtisans qui, doués d'une sensi¬bilité et d'un langage spéciaux, évoluent comme des satellites autour d'un astre lumineux. Mais la politique et l'économie, en s'autonomisant, acquièrent une puissance qui n'est plus contrôlable par un seul homme. Le rapport entre privé et symbolique s'en trouve modifié et l'inorganique envahit le corps du roi. Le prince se change dès lors en roi-machine tandis que la place royale est peu à peu investie par l'administration.
Descripteurs Musique musique baroque
Référence EDITIONS DE MINUIT
Sélection dans valise Baroque + autres supports
Collection ARGUMENTS
Document(s) lié(s) OUVMUS APO
Documents numériques liés


OUVMUS APO.pdfOUVMUS APO.pdf (135 Ko)