LE CID - PORTAIL DOCUMENTAIRE

Document : Ouvrage
Titre CAHIERS PHYLOSOPHIQUES N°106 : LA DANSE
Auteurs COLLECTIF
Date de parution 01/06/2006
Nbre/N° de page 118
Cote OUVDAN PHI
Commentaire Les philosophes, lors même qu'ils se sont souciés d'esthétique, ont peu écrit sur la danse. Elle est purement et simplement absente de la classification des Beaux-Arts de Hegel ou de Schelling et n'est l'objet que de quelques remarques lapidaires dans La Critique de la faculté de juger. Ce silence pourrait être une simple ignorance; il est plutôt la manifestation d'un embarras persistant. Comme si la danse, et plus encore la danse contemporaine, échappait à la philosophie, résistait à toute forme de conceptualisation qui tente de la situer dans le cadre d'une esthétique. Si la danse est un art, et non simplement une pratique universellement appréciée et partagée, sous quelle forme se manifeste- t-elle? La gêne de la philosophie tient essentiellement à la difficulté de délimiter l'œuvre propre de la danse. Elle existe et se donne à voir sous la forme de «spectacles» de danse. Reste à savoir si c'est là une caractérisation suffisante qui permette sa saisie esthétique et la détermination d'une «œuvre» chorégraphique. Ont participé au dossier de ce numéro: Laurent Férec, Frédéric Pouillaude, Cécile Schenck, Pierre Zaoui. Nous publions aussi un entretien avec Mathilde Monnier qui dirige actuellement le Centre chorégraphique national de Montpellier.
Descripteurs Danse Physiologie
Référence SCEREN
Document(s) lié(s) somm_OUVDAN PHI