LE CID - PORTAIL DOCUMENTAIRE

Document : Ouvrage
Titre LES BALS POPULAIRES DES ANTILLAIS EN REGION PARISIENNE
Auteurs ETIENNE JACOB
Date de parution 01/05/2010
Nbre/N° de page 247
Cote OUVDAN ETI
Commentaire Durant les années quatre-vingt, les bals populaires des Antillais suscitaient l'engouement de nombreux clients qui venaient y goûter une ambiance tropicale rythmée par la musique des Antilles. Ces manifestations, qui s'enracinent dans l'histoire des sociétés antillaises, constituent des lieux d'échanges où se met en œuvre un processus de recomposition de l'identité socioculturelle des Domiens à travers de nombreux éléments symboliques comme la musique, la danse, la cuisine, les rapports entre les sexes, etc. À la fin des années quatre-vingt, ces soirées dansantes devenaient plus rares à Paris pour être produites régulièrement dans les banlieues populaires où habitent de nombreux originaires des Antilles françaises. Dans leur nou¬veau contexte urbain de la banlieue, les bals populaires des Antillais revêtent un sens nouveau pour les Domiens, qui y participent en grand nombre, tant les équipements socioculturels semblent plus en harmonie avec l'appartenance sociale des pratiquants ; d'où l'intensité de la convivialité qui existe dans ces manifestations. Par ailleurs, la dimension religieuse semble omniprésente clans ces bals, notamment à travers la musique qui induit des techniques de danse dont la compréhension implique le recours à l'histoire des sociétés antillaises.
Descripteurs Danse danses traditionnelles des Caraïbes
Référence HARMATTAN